Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 11:58

Info-Cafe-des-Talents-copie-1.jpg

Repost 0
Published by serge-crampon
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 18:41

      Plus d'infos ici

Repost 0
Published by serge-crampon
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 15:12

INVIT Théâtre d'Angers



Repost 0
Published by serge-crampon
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 07:39

voeux blog

Repost 0
Published by serge-crampon
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:50
Repost 0
Published by serge-crampon - dans année 2012
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 21:39

 

Affiche-120-x-176.jpg 

 

 

5290.jpg5115.jpg

 

"C'est en abordant la Loire et ses espaces naturels sans cesse modiés par les débordements et le retrait des eaux, que les signes distinctifs du fleuve se révèlent à notre regard".

 

LA TRAVERSÉE DES TERRITOIRES D'ABANDON, par Catherine Plassart

 

Serge Crampon observe, choisi, puis collecte les éléments transportés puis déposés par le fleuve dans un ordre précaire : troncs, fragments de barques naufragées, plaques de limons organiques...etc

Il a mis au point une grammaire plastique avec ces éléments de rebut qui jonchent les paysages et qu'il considère au même titre que des objets de nature. Il ne les transforme pas ou presque pas.

Il les révèle à eux mêmes et au regard en les assemblant, en les agençant, en les installant dans des scénographies qui mettent en scène l'émotion.

Il y a un entre-temps entre le premier pas et le second pas dans la marche en avant.

L'imaginaire de l'artiste s'y déploie, désireux de voir les choses autrement. Les objets délaissés prennent alors une dimension esthétique. La perception de leurs formes change en pénétrant un territoire autre que Serge Crampon le compose après avoir livré un combat corps à corps contre l’abandon et la pauvreté conceptuelle.

Dans le déplacement et l'interprétation qu'il impose à ses trouvailles, sa démarche obstinée trouve son sens. Il apprécie les variations auxquelles la lumière les soumet dans le moment. Il devine dans les altérations et les changements, l'usure du temps.

Il les interprète sous l’effet d’un engagement corporel en accord avec sa technique gestuelle, son expérience de peintre, sa passion pour la danse. Il obtient dans un mouvement de révolte, un nouveau statut pour ces pans délaissés de nature morte. Le sentiment du beau naît de la révélation improbable d'une présence humaine.

Ainsi, le fleuve et ses berges seraient ces territoires à la fois de nature et de culture car, situés en limite et aux marges du monde des hommes et de l'espace naturel...

En témoigne ''Traîneur de grèves ", une exposition inédite adaptée au lieu particulier de la Halle au Blé.

A l'énergie vitale du fleuve qui soutend ses premières installations, succèdent la force du dialogue entre objets récupérés, recyclés, transgurés, et leur histoire. La dimension scénographiée de cette exposition en relation avec l'espace intérieur de l'ensemble monumental du site, fait partie intégrante de la démarche d'un artiste qui défend l'esprit d'itinérance.

 

                                               5110.jpg

 

presse-la-Fleche051.jpg

exposition-la-Fleche.jpg

 

 

"Performance expérimentale de Serge Crampon avec la complicité

du violoncelliste Charles Bardon ... "

"En se livrant au contingent et à l'inattendu, La main sollicitera le corps en entier,

faisant advenir ce qui n'est ni calcul ni spectacle : une présence." (C.Plassart)

 


 

Repost 0
Published by serge-crampon - dans année 2012
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 20:04

 

"UN CHAMP D'HONNEURS"

 affiche Art et Chapelles

Installation et suite dessinnée

Chapelle Saint Aubin de Chateaupanne

Chapelle St Aubin 

Installation : Cinq pommiers déracinés sont suspendus à quelques centimètres de leur terre natale. En miroir, cinq grandes toiles peintes et dessinées racontent l'arbre, ses mouvements, sa légèreté, son énergie vitale. Au centre , un poème de Philippe Roy illustre une suite de dessins sur le corps..." les héros anonymes, soldats inconnus, absents, oubliés, laissés-pour-compte, disparus."

 

Qui si je criais, entendrait donc mon cri parmi les ordres des anges ?

Ainsi commence la première des Élégies de Duino de Rilke achevées en 1912.

Interrogation prémonitoire du poète, témoin de l'avenir, avant les grandes tourmentes et les charniers du XXème siècle.
Quel écho ce cri pourrait-il rencontrer aujourd'hui? Qui pourrait l'entendre, à part les Anges ou les Morts?
C'est la grandeur de l'artiste, comme celle du poète, de nous aider à entendre et à voir. Et Serge Crampon nous le démontre ici avec maîtrise et humilité. Car c'est non seulement son cri né de son histoire personnelle qui retentit dans cette chapelle, mais bien celui de tous les héros anonymes, soldats inconnus, absents, oubliés, laissés-pour-compte, disparus.
Ces arbres morts sortis de la nuit, d'une beauté tragique, nous disent la vie, ce qu'elle a été, ce qu'elle est, ce qu'elle sera : un lieu de mémoire dans l'action. Toutes ces figures absentes sont comme une question et l'élan de ces lignes enlacées leur faisant face est à la fois le geste et la réponse. Le souffle enfin donné au silence, le temps devenu palpable dans l'espace. Et c'est ainsi que l'artiste tient sa place dans la lutte incessante contre l'oubli et la fatalité de l'histoire : pour effacer la douloureuse cicatrice entre l'oeil et le souvenir, pour que de ce cri advienne le chant.


Ne laissons pas périr ceux qui sont tombés.

Face aux arbres, morts seulement de l'oubli,

La mémoire est là sur ces grandes toiles,

Non comme la mémoire lisse du miroir,

Mais comme celle douloureuse et persistante

De l'antique silex sur l'innocence.

Ces formes sont plus qu'un visage absent,

C'est une histoire qui se tait.

Leur silence sur la toile nous parle

Et c'est leur plainte que nous voyons.

 

Philippe Roy, avril 2012.


4385

Installation Chapelle St Aubin de Chateaupanne. MONTJEAN SUR LOIRE.


 4538

  Vernissage

Art-et-Chapelles 4554

 

vitraux

 chronique052

 

Art et Chapelles 

Repost 0
Published by serge-crampon - dans année 2012
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 07:47

 

Communiqué de Presse

 Beddington Fine Art Bargemon

 

Regards Croisés sur le Jardin et la Galerie

 

Samedi 21 juillet à la Galerie à partir de 18 h

Dimanche 22 juillet 2012 Jardin de Sculptures le Mas du Murier,

D19  2,5kms de Bargemon de 16h à 23 heures

 

En 2009/10, 7 hectares d'oliveraies et de terrasses, blotties contre une magnifique barre rocheuse dans le Haut Var, ont été transformés en un parc de sculptures exceptionnel et en un lieu d’échanges culturels.  

Son évolution, liée aux évènements qui y ont lieu, nous offre aujourd’hui l’occasion parallèle et inhabituelle de partager des moments à jamais révolus captés par ceux qui possèdent un autre regard que le nôtre.

Depuis plusieurs années, des photographes ont été présents lors de nos happenings et se sont inspirés, profitant des conditions météorologiques, ainsi dénichant des moments inoubliables du dialogue entre nos visiteurs et cet environnement photogénique.

André Villers, Jacques Renoir, Udo Klein, Bruno Lucchi, Michel Muraour, Angelica Julner, Yvon Kergal, James Fennell, Serge Crampon, Benjamin Marziac, Lao Paz, Lisa Vados, Pascal Lamorisse, Jean- Pierre Franzon, Marika af Trolle, Raphael Cornwell  et 36 adolescents du Lycée Français Jean Monnet de Belgique croisent leurs regards sur le jardin et la galerie lors de cette Exposition!

Les résultats témoignent de la conjonction de leurs talents artistiques devant les sculptures elles-mêmes et l’interrelation de celles-ci avec l’arrière plan naturel.

Beddington Fine Art est ainsi fier de proposer cette Exposition, qui sera suivie d’une publication ultérieurement.

Exposition du 21 juillet au 15 septembre 2012 à la Galerie et dans le Jardin  de Sculptures sur rendez- vous.

 

www.beddingtonfineart.com


INVIT-REGARDS-V4

 

Repost 0
Published by serge-crampon
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 18:38


La 14e édition du Festival Les Orientales s'est déroulée du mercredi 23 juin au dimanche 1er juillet 2012.  


 affiche

 

Une édition qui a rendu un hommage particulier aux grands fleuves fondateurs, du Nil au Gange, du Danube au Mékong, de l'Indus à l'Amou-Daria, dont la Loire sauvage est d'une certaine manière le reflet.

Au cours d'un voyage initiatique sur les rives de la Loire, Le festival invitait à faire un autre « usage du monde ». Poètes, conteurs, musiciens, danseurs, magiciens et acrobates sont venus, comme chaque année, célébrer un Orient de musique, de voyage, de fête ou de méditation sur les rives d'une Loire dont les blancs de sable en période estivale, vu du Mont Glonne, se mélangent au bleuté d'une eau qui évoque quelque fleuve lointain, de ceux qui ont fait naître les grandes civilisations antiques et ont abreuvés l'imaginaire des peuples anciens.

 

Invité du festival,  Serge Crampon y a présenté une exposition sur le thème du fleuve.

L'occasion d'occuper  les espaces intérieurs et extérieurs de l'Abbaye de Saint Florent le Vieil...

 

l-abbaye.jpg

 

      Dans une scénographie inédite adaptée au lieu particulier qu'est l'Abbaye bénédictine de Saint Florent le Vieil, l'exposition  "Serge Crampon et la Loire" s'est développée dans les espaces extérieur et intérieur de l'ensemble monumental  :

- "Installation extérieure", cours de l'Abbaye. "Mise en scène d'"arbres" dans une longue diagonale. 

 - "Serge Crampon et la Loire", salle d'accueil. Installation au sol de grèves. Suspension de quenouilles de sédiments, collages de sable, frottages de sédiments sur papier bible...

 - "Oripeaux et autres abandons", salle capitulaire. Installation (limons, peintures, photographies...) sur le thème du fleuve en mouvement. 

 

- "Cabinet de curiosités", salle de transition. La collecte d'un "traîneur de grèves". 

- "Corps d'arbre", salle d'accès sous-sol. Le tronc mot commun à l'arbre et au corps . Volumes et dessins.

 

 

 

4469.jpg

4479

4491

Hervé de Charette Président du Festival et Serge Crampon

©D.Drouet-5676

Asdis Dan et Michel Humbert, Auteur des tetes du livre Serg

catalogue050

 

01.jpg

 

      http://www.lesorientales.fr/

Repost 0
Published by serge-crampon - dans année 2012
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 14:45

Serge Crampon est l'invité du domaine viticole le Clos des Roses à  Base'Art 2012, Festival du Mécénat et de l'Art contemporain. Il se se déroulera du 31 mai au 3 juin 2012 à  l'Espace Caquot de la Base Nature de Fréjus .

base'art web-1

 

Ce quelque chose de temporellement incorrect.

 

Invité par le domaine viticole Le Clos des Roses, Serge Crampon va habiter un stand de 54m2 à Base'Art. En dialogue avec le physicien Bernd Preiss spécialiste des fractales et en accord avec leur mécène, ils ont collaboré à un projet dont le sujet est la vigne et le thème le temps.  Bernd Preiss présentera un mur de ses fractales alors que  Serge installera  un grand rideau de ceps de vigne de 3m x 3 m.

 

Durant les quatre jours de la manifestation, Serge Crampon réalisera et renouvellera une performance au sol de manière totalement expérimentale en se livrant au contingent et à l'inattendu. Au centre d'un carré de 2.50m de côté contenu dans un cercle de terre de 3m de diamètre, une spirale inachevée réalisée mathématiquement par Bernd constituera le point de départ d'une déambulation picturale. La main munie d'une craie Conté au bout d'un bâton, sollicitera le corps en entier. 

 

L'intelligence  et la légèreté de la main tenteront d'effacer la masse critique d’informations de très haute densité de la fractale en son début. De concert elles iront  chercher ce quelque chose de temporellement incorrect qui  gomme la notion de temps infini  et nous ramène à la plénitude du moment. Elles créeront une bulle temporelle qui évoluera dans sa propre dynamique. Serge Crampon en courbes et en grâce fera advenir ce qui n'est ni calcul ni spectacle : une présence.  

 

Catherine Plassart

 

 

 

performance

performance1.jpg

performance 2

installation-2-copie-1.jpg

                         B--installation-1.jpg       détail cep

avec-Michele-et-guy-Beddington.jpg

 

 

 

Base'Art à Fréjus est une Biennale. Le principe  du Festival du Mécénat et de l'Art contemporainde est que 100 entreprises s’engagent pour l’Art contemporain et la promotion du Mécénat en offrant un espace d’exposition (Stand de 9 à 27 m2) à 100 artistes. Artistes et Dirigeants se choisissent mutuellement. Serge Crampon, invité par le domaine viticole Le Clos des roses conçoit en partenariat avec le physicien Bernd Preiss une installation originale pour un stand de 54 m2. Durant les quatre jours du Festival, il réalisera de manière totalement expérimentale à plusieurs reprises une performance.


 

 

 

 

Base'Art

Espace Caquot de la Base Nature de Fréjus

du  31 mai au  3 juin 2012

http://www.baseart.fr/

Repost 0
Published by serge-crampon - dans année 2012
commenter cet article